Participer à un événement

Évenement

Critères ESG : définition et enjeux à surmonter

4.08.2023
Home > Critères ESG : définition et enjeux à surmonter

L’investissement responsable est devenu une préoccupation majeure pour de nombreux investisseurs soucieux de l’impact social et environnemental de leurs placements. Les critères ESG (Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance) sont devenus un élément clé dans l’évaluation des entreprises et des investissements. Bonne nouvelle : les investissements répondant à ces critères performent souvent aussi bien, voire mieux, que les investissements classiques, ce qui contribue à leur succès. Vous souhaitez faire carrière dans le monde de l’investissement durable ? Découvrez notre Master of Science Finance et accédez à des positions de responsabilité pour innover dans l’industrie financière.

 

Deeptech : définition et origine

 

Les critères ESG désignent les principaux domaines de préoccupation environnementale, sociale et de gouvernance qui sont utilisés pour évaluer les performances d’une entreprise sur le plan durable. Les critères environnementaux de la « finance verte » se réfèrent à l’impact d’une entreprise sur l’environnement, tels que la gestion des déchets, les émissions de gaz à effet de serre et l’utilisation des ressources naturelles. Les critères sociaux évaluent les pratiques sociales de l’entreprise, tels que les relations avec les employés, les droits de l’homme et l’engagement communautaire. Les critères de gouvernance examinent la structure de gouvernance de l’entreprise, la transparence financière, l’éthique des affaires et la diversité au sein de la direction.

Les critères ESG jouent un rôle de plus en plus important dans les décisions d’investissement, car ils permettent aux investisseurs de mesurer et d’évaluer l’impact global d’une entreprise sur la société et l’environnement. Les investisseurs reconnaissent que les entreprises qui intègrent de bonnes pratiques ESG sont souvent mieux positionnées pour faire face aux défis futurs et générer des rendements durables à long terme. Les critères ESG sont utilisés par les investisseurs pour prendre des décisions éclairées et aligner leurs portefeuilles sur leurs valeurs.

Les critères ESG peuvent être classés en différentes catégories pour faciliter l’évaluation des performances d’une entreprise dans chacun de ces domaines.

Critère 1 : Environnement (E)

● Changement climatique et émissions de gaz à effet de serre
● Gestion de l’eau et de l’énergie
● Gestion des déchets et recyclage
● Conservation de la biodiversité

Critère 2 : Social (S)

● Santé et sécurité au travail
● Relations avec les employés et conditions de travail
● Diversité et inclusion
● Engagement communautaire et responsabilité sociale

Critère 3 : Gouvernance (G)

● Structure de gouvernance d’entreprise
● Indépendance du conseil d’administration
● Transparence financière et gestion des risques
● Éthique des affaires et lutte contre la corruption

 

Quel est le rôle des critères ESG dans la finance durable ?

 

Les critères ESG permettent aux investisseurs de choisir des investissements qui correspondent à leurs valeurs et à leurs objectifs spécifiques en matière de durabilité. Les investisseurs peuvent donner la priorité aux entreprises qui se conforment à des normes éthiques strictes, qui ont des pratiques respectueuses de l’environnement, qui contribuent au bien-être social et qui mettent en place une gouvernance solide. Cette approche permet aux investisseurs de canaliser leur capital vers des entreprises qui travaillent activement à résoudre les défis mondiaux, tels que le changement climatique, les inégalités sociales et la corruption.

Les critères ESG ont démontré leur capacité à générer de la valeur à long terme pour les investisseurs. Les entreprises qui intègrent des pratiques durables et responsables ont tendance à être mieux positionnées pour faire face aux risques émergents, tels que les réglementations environnementales plus strictes ou les évolutions des attentes des consommateurs. Elles sont également plus susceptibles d’identifier de nouvelles opportunités commerciales dans une économie en transition vers la durabilité.

En intégrant des critères ESG, les investisseurs peuvent aussi exercer leur influence pour encourager les entreprises à adopter de meilleures pratiques environnementales et sociales, à renforcer leur transparence et à améliorer leur gouvernance. Cette approche incite les entreprises à prendre en compte les préoccupations ESG et à améliorer leur performance globale en matière de durabilité.

 

Rôle des critères ESG pour obtenir le label ISR

 

Les critères ESG sont intégrés dans la gestion des fonds ISR (Investissement Socialement Responsable) pour évaluer l’impact environnemental et social des entreprises dans lesquelles ils investissent. Les gestionnaires de fonds utilisent ces critères pour évaluer la performance des entreprises en matière de durabilité et pour sélectionner des investissements alignés avec des valeurs spécifiques. L’intégration des critères ESG permet de réduire l’exposition aux risques liés à des pratiques non durables et d’identifier les opportunités d’investissement qui génèrent un impact positif sur la société et l’environnement.

Le label ISR impose des exigences spécifiques en matière de critères ESG pour les fonds d’investissement. Ces exigences varient selon les organismes de labellisation, mais elles incluent généralement des critères de sélection et d’exclusion d’entreprises en fonction de leur performance ESG. Les fonds doivent prouver qu’ils intègrent des critères ESG dans leur processus d’investissement et qu’ils respectent des normes éthiques strictes. Ils doivent également fournir une transparence sur leurs pratiques de gestion et de reporting ESG.

Les critères ESG jouent un rôle essentiel dans l’évaluation de l’impact positif des fonds ISR. Ils renforcent la crédibilité des fonds ISR et favorisent une meilleure allocation des ressources vers des investissements durables. Les gestionnaires de fonds doivent démontrer comment leurs investissements contribuent à des objectifs de durabilité, tels que la réduction des émissions de carbone, la promotion des droits de l’homme, l’amélioration de la gouvernance d’entreprise, ou le développement de solutions innovantes pour les défis sociaux et environnementaux. Les critères ESG permettent d’évaluer la mesure dans laquelle les fonds génèrent un impact positif aligné avec les objectifs de durabilité.

 

Enjeux de l’application des critères ESG dans une entreprise

Enjeu 1 : Gestion des risques

L’application des critères ESG permet aux entreprises d’identifier et de gérer les risques liés à leurs activités. Les risques environnementaux tels que le changement climatique, la raréfaction des ressources ou les catastrophes naturelles peuvent avoir un impact significatif sur les opérations et la réputation d’une entreprise. De même, les risques sociaux tels que les problèmes de droits de l’homme, les problèmes de main-d’œuvre ou les conflits sociaux peuvent affecter la performance financière et la confiance des parties prenantes. L’application des critères ESG aide les entreprises à identifier, évaluer et atténuer ces risques pour assurer leur durabilité à long terme.

 

Enjeu 2 : Création de valeur à long terme

Les investisseurs et les consommateurs sont de plus en plus attirés par les entreprises qui intègrent des pratiques durables et responsables dans leur modèle d’affaires. En répondant aux attentes croissantes en matière de durabilité, une entreprise peut améliorer sa réputation, renforcer sa relation avec les clients, attirer des investissements et stimuler l’innovation. L’application des critères ESG permet de saisir les opportunités économiques émergentes dans les domaines de l’économie verte, de l’innovation sociale et de la gouvernance d’entreprise.

 

Enjeu 3 : Engagement des parties prenantes

Les parties prenantes (employés, clients, investisseurs, communautés locales…) sont de plus en plus conscientes de l’importance de la durabilité et attendent des entreprises qu’elles agissent de manière responsable. En appliquant les critères ESG, les entreprises peuvent renforcer la confiance et la collaboration en favorisant la transparence, la communication et la participation. Cela peut conduire à une meilleure compréhension mutuelle, à une prise de décision plus éclairée et à une meilleure gestion des attentes et des demandes des individus et des organisations liés à l’entreprise.

 

Enjeu 4 : Intégration dans la stratégie d’entreprise

L’application des critères ESG nécessite une intégration efficace dans la stratégie d’entreprise. Cela implique une gouvernance claire, une responsabilité au niveau de la direction et une allocation adéquate des ressources. Les entreprises doivent définir des objectifs ESG spécifiques, mettre en place des systèmes de mesure et de suivi, et intégrer les critères ESG dans les processus de prise de décision.

 

Vous souhaitez faire carrière dans le monde de la finance responsable et durable ? Suivez notre Master of Science Finance et apprenez à relever les défis environnementaux de demain.

    The latest news

    Skills for becoming an export manager

    Skills for becoming an export manager

    How to become an entrepreneur during your studies

    How to become an entrepreneur during your studies

    How to enhance the value of a company in the face of a merger

    How to enhance the value of a company in the face of a merger

    M-commerce as the primary sales channel

    M-commerce as the primary sales channel

    SAVE THE DATE

    Meet us

    Participate in an event

    Event