Upskilling: comment acquérir de nouvelles compétences ?

27.10.2022

Comment rester au top de son métier, lorsqu’il ne cesse d’évoluer et qu’il nécessite d’acquérir constamment de nouvelles compétences ? En pratiquant l’upskilling, une des grandes tendances RH du moment ! L’upskilling est bien plus qu’un simple perfectionnement : il consiste à augmenter en continu ses compétences pour rester à la pointe et mieux anticiper les évolutions de son métier. Vous souhaitez vous aussi progresser ? Cet article devrait vous y aider.

C’est quoi l’upskilling ? 

 

L’upskilling désigne le fait de se former pour améliorer ses compétences et en acquérir de nouvelles. Cette stratégie est devenue indispensable, notamment parce que la digitalisation des métiers a bouleversé en profondeur le monde du travail, et a touché de très nombreux salariés dans tous les domaines d’activité.

Pour l’employeur, l’upskilling est incontournable : il constitue la meilleure garantie de profiter d’une main-d’œuvre qualifiée, qui aidera l’entreprise à rester performante. L’amélioration des compétences permet à l’entreprise de combler des postes vacants sans recrutement supplémentaire, tout en créant des opportunités de renforcement des qualifications des employés.

Pour l’employé, la pratique de l’upskilling peut offrir de solides opportunités d’évolution au sein de l’entreprise et permettre de préserver son « employabilité ». Comme tout apprentissage, le renforcement des compétences contribue également à rassurer le salarié et à renforcer sa satisfaction au travail.

L’upskilling permet d’acquérir des compétences techniques précises, mais aussi d’améliorer ses soft skills, comme la créativité, la capacité d’analyse, la prise d’initiative et bien sûr le goût des nouvelles technologies.

La mise en place d’une stratégie d’upskilling peut faire appel à divers dispositifs :

  • Une formation en distanciel, dispensée à travers des cours virtuels ou en ligne.
  • Une formation spécifique sur site.
  • Un coaching interne entre collègues.
  • Un programme de mentorat.

 

Pourquoi favoriser le développement des compétences ?

 

Suivre le rythme des progrès technologiques est un défi pour les entreprises de toutes formes et de toutes tailles. Si la technologie crée de puissantes opportunités commerciales, elle est également susceptible de provoquer des pénuries de compétences, en particulier dans les secteurs de la production, de la santé et de la construction, où la demande de travailleurs qualifiés est particulièrement élevée.

Comment les employeurs peuvent-ils lutter contre ce déficit de compétences tout en conservant leur main-d’œuvre actuelle ? La capacité d’une entreprise à former ses collaborateurs pour élargir leurs compétences crée un avantage concurrentiel significatif dans la plupart des secteurs économiques ouverts à la concurrence.

Le développement des compétences apporte également de nombreux bénéfices au salarié : augmentation des chances de promotion et meilleur salaire, mieux-être, développement du leadership et de l’esprit d’initiative…

 

Upskilling et reskilling, quelle est la différence ?

 

L’upskilling est une « montée en compétences » qui permet de renforcer son savoir-faire, alors que le reskilling est davantage une « requalification des compétences ». Il ne vise pas à s’améliorer, mais bien à acquérir de nouvelles compétences, dans le cas par exemple d’une reconversion professionnelle ou d’un changement de poste. Ces deux notions ont en commun de permettre à l’entreprise d’améliorer les capacités de ses collaborateurs pour renforcer sa compétitivité.

L’amélioration des compétences qu’est l’upskilling se concentre sur la formation continue pour améliorer ses performances dans son métier, afin de s’adapter aux évolutions du marché. Le reskilling ne se contente pas de renforcer une compétence, il en ajoute de nouvelles pour permettre au salarié d’évoluer vers un poste différent au sein de l’entreprise, ou à la personne en recherche d’emploi de changer de métier. Le reskilling est particulièrement utilisé par les entreprises qui ne parviennent pas à recruter les candidats possédant les compétences indispensables pour le poste à pourvoir. Dans ce cas, elles prennent en charge les nouvelles recrues, qu’elles forment complètement pour leur permettre d’acquérir une nouvelle qualification professionnelle.

On parle aussi parfois de cross-skilling, qui consiste pour l’entreprise à former un salarié pour lui permettre d’acquérir des compétences en dehors de son domaine d’intervention habituel. Ile cross-skilling augmente la polyvalence du salarié, et permet à l’entreprise de disposer de profils plus flexibles.

 

Pourquoi le upskilling est important ?

 

Les salariés les plus qualifiés sont les plus difficiles à garder, car ils restent à l’affut des meilleures opportunités et peuvent partir à tout moment. Le turnover coûte cher, et il est plus rentable pour l’entreprise d’investir dans la formation en interne que de multiplier les phases de recrutement.

La relation employeur-employé a beaucoup changé au cours des dernières années, et les salariés attendant plus de leurs entreprises qu’auparavant. Le principal avantage de l’upskilling est qu’il améliore fortement la motivation des salariés : il montre que l’entreprise croit en eux, et renforce ainsi la fidélisation. Les salariés à qui l’on offre des opportunités de formation et de développement se sentent mieux et ont une meilleure vision de leur avenir au sein de l’entreprise.

L’upskilling constitue enfin un signal fort de l’entreprise en matière d’innovation, de modernité et de qualité de vie au travail. Elle illustre sa capacité à accompagner des profils experts, en leur donnant les moyens de mieux diriger leur carrière.

Vous souhaitez vous aussi acquérir de nouvelles compétences managériales et stratégiques pour accéder à des postes de managers de haut niveau en Ressources Humaines ? Découvrez le Master of Science Ressources Humaines et Conduite du changement de l’EDC Paris Business School.

Participer à un événement

Évenement