20220120114253 EDC PARIS BUSINESS SCHOOL LOGO MONOCHROME BLEU

Participer à un événement

Évenement

Le trésorier joue un rôle essentiel dans la gestion des questions financières, en veillant à ce que les membres de l’entreprise soient conscients de leurs responsabilités communes en matière de finances et les comprennent. Comme pour les autres postes du comité de direction, la façon dont le trésorier s’acquitte de ses responsabilités peut même avoir un impact sur la perception et la confiance des clients envers l’entreprise dans son ensemble. Vous êtes intéressé(e) ? Découvrez comment notre Master Finance peut constituer une excellente opportunité pour vous former.

 

Trésorier : quel est son rôle ?

 

Un trésorier n’est pas seulement un bon comptable : c’est avant tout un décideur financier aux multiples responsabilités. Sa principale tâche est de veiller à la trésorerie de l’entreprise, et donc de s’assurer qu’elle possède un fonds de roulement suffisant, c’est-à-dire que les actifs de l’entreprise (argent en caisse, stocks, charges payées…) soient supérieurs aux passifs (dettes, charges à payer, impôts…). A ce titre, il supervise les flux financiers, analyse les comptes de l’entreprise et effectue des prévisions de trésorerie.

Le second rôle du trésorier consiste à gérer les placements financiers et les emprunts de l’entreprise, en collaborant avec les banques et les salles de marché. Il peut ainsi être amené à investir les excédents de trésorerie dans des placements à long terme, effectuer des emprunts ou procéder à des recapitalisations.

La fonction de trésorier requiert de nombreuses compétences différentes, telles que la gestion des investissements, le leadership organisationnel et des connaissances techniques en comptabilité. Il s’agit d’un rôle essentiel, dont les moyennes et grandes entreprises d’aujourd’hui ne peuvent tout simplement pas se passer. Les petites entreprises n’ont en revanche généralement pas de trésorier, et cette fonction est assurée par le service comptabilité.

Le rôle du trésorier est historiquement surtout technique et analytique, et a longtemps consisté à surveiller attentivement les ratios financiers. Il occupe aujourd’hui une fonction bien plus stratégique, qui nécessite de bonnes connaissances en macroéconomie et en prévention des risques.

 

Qualités requises pour devenir trésorier

 

Un trésorier doit à la fois posséder des compétences techniques, financières et sociales. Il doit aussi faire preuve d’une éthique scrupuleuse, et agir avec intégrité dans toutes les décisions commerciales.

Les principales compétences techniques requises pour devenir trésorier sont :

 

  • De très bonnes connaissances en comptabilité.
  • Une bonne connaissance des normes comptables internationales (IFRS).
  • La maîtrise des logiciels de gestion de trésorerie et de traitement des données.
  • De bonnes compétences en fonctionnement des opérations bancaires.
  • De bonnes connaissances en droit fiscal national comme international.
  • De solides aptitudes en anglais professionnel à l’oral comme à l’écrit.

 

En complément des compétences techniques, le trésorier doit posséder de solides aptitudes professionnelles : une grande rigueur, le sens du détail, la capacité à résoudre des problèmes complexes, un esprit d’analyse, de la réactivité, de grandes capacités d’organisation et bien sûr le goût des chiffres.

 

Quelle différence entre un trésorier et un comptable ?

La trésorerie et la comptabilité sont les deux secteurs de l’entreprise qui traitent des actifs financiers. Il est fréquent de confondre ces deux fonctions qui possèdent des similitudes mais surtout de grandes différences.

La comptabilité est une obligation légale pour toutes les entreprises. Le Code du Commerce impose ainsi de tenir une comptabilité « qui restitue une image fidèle de lentreprise». Le rôle du comptable est d’assurer la traçabilité de l’argent, c’est-à-dire les flux financiers de l’entreprise, en enregistrant toutes les opérations comme les dépenses et les ressources.

Le trésorier ne s’occupe pas des factures, ni des fiches de paie ou des relances client. Il assure le suivi des flux de trésorerie et élabore les budgets prévisionnels. Il sécurise la rentabilité en contrôlant scrupuleusement les entrées et sorties des flux financiers.

Pour résumer, le comptable classe et enregistre tandis que le trésorier gère et anticipe. C’est pourquoi on dit souvent que le comptable s’occupe du passé tandis que le trésorier assure l’avenir.

 

Quel est le salaire moyen du métier de Trésorier ?

      Le salaire moyen d’un trésorier en entreprise se situe entre 32 000 et 55 000 euros bruts par an, soit une rémunération mensuelle comprise entre 2 700 et 4 500 euros bruts par mois (source : Apec). Cette rémunération, qui concerne environ 80% des trésoriers, n’est donnée qu’à titre indicative car elle dépend de nombreux facteurs, comme les années d’expérience, le secteur d’activité et surtout la taille de l’entreprise.

      La rémunération d’un trésorier expérimenté peut facilement atteindre 5 000 euros par mois en cours de carrière, voire bien davantage : la rémunération d’un trésorier dans une grande entreprise dépasse fréquemment les 10 000 euros bruts par mois.

      Quelle est la meilleure formation pour devenir Trésorier ?

       

      Un futur trésorier doit impérativement suivre une formation en gestion, en comptabilité ou idéalement en finance d’entreprise. Une formation de niveau bac+3 est envisageable, mais le diplôme de niveau bac+5 est fortement privilégié. La maitrise de l’anglais est également recommandée, et même indispensable pour les entreprises ayant des activités à l’international.

      Le Master Financial Analysis de l’EDC Paris, d’une durée de 2 ans et accessible aux Bac+3, fournit l’ensemble des outils pratiques et théoriques pour comprendre les concepts fondamentaux de la finance d’entreprise mais aussi les décisions d’investissement et de financement. Il propose aussi bien des cours de finance d’entreprise, que de comptabilité financière, de mathématiques financières, de finance internationale que d’anglais des affaires. L’ensemble du cursus s’effectue par ailleurs en anglais.

        Les métiers du chiffre vous passionnent et vous souhaitez mettre à profit votre rigueur et votre sens de la stratégie ? Découvrez notre Master Finance pour devenir immédiatement opérationnel dans le monde de l’entreprise.