20220120114253 EDC PARIS BUSINESS SCHOOL LOGO MONOCHROME BLEU

Participer à un événement

Évenement

Principalement appliqué dans l’industrie automobile, le « Lean management » ou « management dégraissé » consiste principalement comme son nom l’indique à optimiser la production en réduisant le gaspillage. Quels sont les principales caractéristiques de cette méthode d’amélioration continue, et comment garantir son efficacité ? Si vous souhaitez développer à votre tour de fortes compétences en gestion de projet, découvrez notre M.Sc In Management de projet et apprenez à développer vos qualités de manager innovant.

 

Définition du Lean management 

 

Le Lean Management est une approche de gestion issue du Fordisme, qui vise à améliorer l’efficacité et l’efficience des organisations en éliminant les gaspillages et en optimisant les processus. Cette philosophie d’amélioration continue a été véritablement modélisée par Toyota dans les années 50 avant d’être largement adoptée par de nombreux secteurs d’activité au-delà de l’industrie automobile.

L’objectif principal du Lean management est de maximiser la valeur pour le client tout en minimisant les ressources nécessaires pour fournir cette valeur. Par l’application de ses principes et techniques, les entreprises de toutes taillent et de tout secteur peuvent réaliser des améliorations significatives en termes d’efficacité, de qualité, de coût et de satisfaction client.

En complément du Lean management, la méthode Six Sigma créée par Motorola en 1986 se concentre sur la réduction de la variabilité et des défauts pour améliorer la qualité et la fiabilité. Six Sigma utilise une approche structurée nommée DMAIC afin de : Définir les objectifs et les besoins des clients, Mesurer les performances actuelles du processus, Analyser les données pour trouver les causes des problèmes, Améliorer le processus en éliminant ces causes et Contrôler le processus amélioré pour maintenir les gains.

 

Quels sont les principe du Lean management ?

 

Principe 1 : Définir la valeur

Le Lean management cherche à comprendre ce qui est réellement important pour le client et de concentrer les efforts sur ce qui ajoute de la valeur.

 

Principe 2 : Cartographier le flux de valeur

On analyse les étapes du processus de production ou de service pour identifier et éliminer celles qui ne créent pas de valeur (gaspillages).

 

Principe 3 : Créer un flux continu

On organise le travail de manière à ce que le produit ou service se déplace de manière fluide à travers le processus de production, sans arrêt ni interruptions.

 

Principe 4 : Mettre en place un système de tirage (pull system)

On produit seulement ce qui est demandé par le client, quand c’est demandé, afin de réduire les stocks et les délais.

 

Principe 5 : Perfectionner le processus

On cherche continuellement à améliorer les processus en éliminant les gaspillages et en optimisant la valeur ajoutée

 

Avantages d’implémenter la méthodologie Lean dans la gestion des projets

 

Avantage 1 : La réduction des gaspillages

La méthodologie Lean identifie et élimine activement les gaspillages dans les processus de projet, tels que le temps d’attente, les processus inutiles, les mouvements et les efforts excessifs. En réduisant ces gaspillages, les projets peuvent être réalisés plus rapidement et à moindre coût, tout en maintenant ou en améliorant la qualité.

 

Avantage 2 : L’amélioration de la productivité

L’approche Lean améliore l’efficacité et la productivité en simplifiant et en rationalisant les processus de projet. En favorisant un flux de travail continu et en réduisant les interruptions, les équipes peuvent se concentrer sur les tâches à valeur ajoutée, ce qui accélère l’exécution des projets et réduit les cycles de développement.

 

Avantage 3 : La flexibilité

Le Lean favorise une approche adaptable de la gestion de projets. En mettant en place des cycles d’amélioration continue et en favorisant une culture de feedback rapide, les projets Lean peuvent s’adapter rapidement aux changements des besoins des clients ou du marché, réduisant ainsi les risques et augmentant les chances de succès du projet.

 

Avantage 4 : L’amélioration de la qualité

En se concentrant sur la réduction des défauts, les projets gérés avec une approche Lean tendent à produire des résultats de meilleure qualité. En identifiant et en résolvant les problèmes de qualité à leur source, les équipes peuvent réduire les coûts de non-conformité et améliorer la satisfaction du client.

 

Avantage 5 : Une meilleure gestion des risques

L’approche Lean permet une identification plus efficace des risques grâce à une meilleure visibilité sur les processus et une communication améliorée au sein de l’équipe. En anticipant les problèmes potentiels et en réagissant rapidement, les équipes peuvent éviter ou minimiser les impacts négatifs sur les projets.

5 outils Lean que tout project manager devrait utiliser

 

Outil 1 :  Le diagramme de flux de valeur

Le Diagramme de Flux de Valeur est un outil Lean fondamental qui permet de visualiser les étapes du processus de création de valeur, de l’entrée des matières premières jusqu’à la livraison au client. En cartographiant le flux de valeur, les project managers peuvent identifier clairement les activités à valeur ajoutée et les gaspillages dans les processus (comme les attentes, les excès de stock, ou les mouvements inutiles). Cela permet d’optimiser les flux de travail, de réduire les délais de livraison et d’améliorer l’efficience globale du projet.

 

Outil 2 :  Le système Kanban

Le système Kanban est un outil de visualisation qui aide à gérer le travail en mettant en évidence les différentes phases d’un projet et en limitant le travail en cours pour éviter les surcharges. En utilisant des tableaux Kanban et des cartes pour représenter les tâches, les équipes peuvent facilement voir l’avancement des travaux, identifier les goulots d’étranglement et ajuster les flux de travail pour améliorer l’efficacité. Cet outil favorise une livraison continue et peut être adapté à différents types de projets.

 

Outil 3 :  Les 5S

Les 5S (Sort, Set in order, Shine, Standardize, Sustain en anglais) constituent une méthode pour organiser un espace de travail de manière efficace et efficience. En appliquant les 5S, les project managers peuvent réduire le désordre, améliorer la productivité et créer un environnement de travail plus sûr et plus agréable.

 

Outil 4 : PDCA (Plan-Do-Check-Act)

Le cycle PDCA est un outil itératif utilisé pour l’amélioration continue des processus. Il encourage les équipes à planifier des actions (Plan), à les exécuter (Do), à vérifier les résultats (Check) et à agir en fonction de ces informations pour améliorer (Act). En appliquant le cycle PDCA, les project managers peuvent systématiquement identifier et résoudre les problèmes, affiner les processus et améliorer la performance globale du projet.

 

Outil 5 : Poka-Yoke

Poka-Yoke est un concept Lean visant à prévenir les erreurs avant qu’elles ne se produisent ou à les rendre immédiatement évidentes. En intégrant des mécanismes de prévention des erreurs ou des alertes dans les processus, les project managers peuvent réduire les défauts, améliorer la qualité et augmenter l’efficacité. Poka-Yoke peut être appliqué dans divers aspects d’un projet, des processus de développement logiciel aux procédures administratives.

 

 

Vous souhaitez vous former aux métiers du management en apprenant à maitriser les concepts clés et les outils de gestion ? Suivez notre M.Sc In Management de projet pour acquérir une connaissance approfondie du management de projets innovants.