Participer à un événement

Évenement

L’apprentissage fédéré dans la science des données

16.01.2024

Dans un monde où la protection des données personnelles est devenue un enjeu stratégique, l’apprentissage fédéré est une technique qui ne manque pas d’atout. Cette approche audacieuse est même particulièrement conseillée dans certains secteurs particulièrement sensibles, comme les établissements de santé ou la gestion des données mobiles. Vous souhaitez maîtriser les techniques de négociation et de vente complexe dans le monde du numérique ? Découvrez notre Master Of Science Data Science & Business Analysis pour monter en puissance dans un secteur en pleine évolution.

 

Comment fonctionne un algorithme d’apprentissage fédéré ?

L’apprentissage fédéré est une méthode d’apprentissage machine qui entraîne des modèles sur de multiples dispositifs locaux ou serveurs, sans nécessiter l’échange des données elles-mêmes. Cette approche est conçue pour préserver la confidentialité des données tout en bénéficiant d’un apprentissage collectif.

Le processus d’apprentissage fédéré commence par la création et la distribution d’un modèle initial aux différentes machines participantes (smartphones ou serveurs locaux, par exemple). Chaque appareil entraîne le modèle sur ses propres données, permettant ainsi au modèle d’apprendre des informations nouvelles tout en préservant la confidentialité des données. Après cet entraînement local, chaque appareil envoie les mises à jour du modèle – et non les données elles-mêmes – à un serveur central. Le serveur central combine ces mises à jour pour améliorer le modèle global, qui est ensuite redistribué pour des cycles d’entraînement supplémentaires.

L’apprentissage fédéré se distingue de l’apprentissage automatique traditionnel sur plusieurs aspects clés. Il offre une plus grande confidentialité des données, car les modèles sont entraînés sans exposer les données des utilisateurs. Cette méthode est décentralisée, ce qui la rend idéale pour des scénarios où la centralisation des données n’est pas souhaitable pour des raisons de confidentialité ou de réglementation. De plus, l’apprentissage fédéré est souvent plus efficace en termes de bande passante, car seules les mises à jour du modèle sont partagées. Enfin, il permet une personnalisation plus poussée des modèles, puisqu’ils apprennent à partir de données directement pertinentes pour l’utilisateur final.

 

Applications de l’apprentissage fédéré dans la science des données

Dans le secteur de la santé, l’apprentissage fédéré joue un rôle crucial dans la personnalisation des traitements et des diagnostics. Les hôpitaux et les centres de recherche peuvent collaborer pour améliorer les modèles de prédiction des maladies sans partager directement les données sensibles des patients. Cette approche respecte la confidentialité et la réglementation tout en bénéficiant de l’expertise collective.

Dans le domaine financier, l’apprentissage fédéré aide à détecter et prévenir la fraude. Les banques et institutions financières peuvent collaborer pour identifier les modèles de transactions frauduleuses sans exposer les données de leurs clients. Cette méthode renforce la sécurité des données et améliore la précision des systèmes de détection de fraude.

Les opérateurs de télécommunications utilisent l’apprentissage fédéré pour optimiser la gestion de leur réseau et offrir des services personnalisés. En analysant les données d’utilisation directement sur les appareils des utilisateurs, les opérateurs peuvent améliorer la qualité du service tout en respectant la vie privée des utilisateurs.

Dans le développement des véhicules autonomes, l’apprentissage fédéré permet aux constructeurs automobiles de partager les connaissances et les expériences des véhicules sans compromettre les données individuelles. Cela accélère l’amélioration des algorithmes de conduite autonome, renforçant la sécurité et l’efficacité des véhicules.

 

Exemples d’algorithmes d’apprentissage fédéré utilisés aujourd’hui

Exemple 1 : TensorFlow Federated (TFF)

Développé par Google, TensorFlow Federated est un cadre open-source pour l’apprentissage machine fédéré. Il permet aux développeurs de déployer des modèles d’apprentissage automatique sur des données réparties sur de multiples dispositifs. TFF est particulièrement utilisé pour des applications mobiles et IoT, où les données restent sur les appareils locaux, réduisant ainsi les risques de fuite de données.

 

Exemple 2 : Federated Averaging (FedAvg)

L’algorithme FedAvg, également développé par des chercheurs de Google, est l’un des algorithmes les plus connus en apprentissage fédéré. Il fonctionne en envoyant un modèle global aux dispositifs clients, qui le mettent à jour en utilisant leurs données locales. Les mises à jour sont ensuite moyennées pour améliorer le modèle global. Cet algorithme est largement utilisé pour des tâches telles que la reconnaissance vocale et la saisie prédictive sur les smartphones.

 

Exemple 3 : PySyft

PySyft est conçu pour assurer la confidentialité des données en permettant aux données de rester sur leur dispositif d’origine. Il est utilisé dans des domaines nécessitant une haute confidentialité des données, comme la santé ou la finance.

 

Exemple 4 : FATE (Federated AI Technology Enabler)

FATE est une autre plateforme open-source destinée à faciliter le déploiement de modèles d’apprentissage fédéré, en particulier dans le secteur financier. Elle est conçue pour gérer des données hétérogènes et complexes, ce qui la rend idéale pour des applications telles que la détection de fraude et l’analyse de risques.

 

Vous rêvez de vous construire un métier d’avenir dans le numérique ?

Suivez notre Master Of Science Data Science & Business Analysis pour faire carrière dans les secteurs porteurs du e-commerce et du e-marketing.

Participer à un événement

Évenement